Un lieu de vie autour du Pont des Trous

Tournai vous vers l’Escaut

Elargissez votre vision du fleuve

Vous allez revivre en bord d’Escaut

Un espace tourné vers le fleuve et la détente

pont des trous et abords vus depuis le pont delwart

Demain, vous allez revivre en bord d’Escaut ! Plus qu’un slogan incantatoire, cette phrase constitue la philosophie qui sous-tend le projet d’aménagement du Pont des Trous et de ses abords. En effet, si l’on a beaucoup focalisé l’attention sur le remodelage des arches de la vénérable porte d’eau, le projet sur lequel porte la demande de permis concerne en fait un vaste périmètre incluant une partie des quais des Vicinaux, Andreï Sakharov et Donat Casterman, mais aussi du pont Delwart et du Jardin de la Reine.

Un périmètre au cœur duquel figure bien entendu le futur Pont des Trous, mais des espaces publics avant tout pensés pour rapprocher les citoyens, promeneurs et touristes, du fleuve et de la porte d’eau.

Le projet urbanistique et architectural sur lequel porte la demande de permis repose dès lors sur plusieurs principes fondamentaux :

  • Déconstruire les 3 arches et la coursive, et les remplacer dans le respect des principes suivants :
    • Respect des contraintes patrimoniales et du rythme ternaire des arches ;
    • Maintien du caractère médiéval de l’architecture ;
    • Reconstruction d’une arche centrale homothétique à l’existante, libérant un gabarit de 12.5m par 7 m et maintien de la largeur de la coursive existante ;
    • Récupération et réutilisation autant que possible des pierres existantes ;
    • Placement de lisses de guidage avec un alignement droit de 25m en amont et en aval de l’ouvrage.
  • Rénover les deux tours et aménager au mieux la jonction entre ces deux éléments classés et les nouvelles arches 
  • Rapprocher le promeneur du fleuve en créant deux pontons surplombant légèrement l’eau, passant sous les deux arches latérales 
  • Aménager chaque flanc du pont par des gradins végétaux propices à la flânerie 
  • Créer une promenade dédiée aux « modes doux » (piétons et cyclistes) sur la voie « amont » du pont Delwart (actuellement réservée aux TEC), et relier cette dernière (ainsi que le Jardin de la Reine) à ces nouveaux lieux de détente via deux passerelles 
  • Réserver le tronçon du quai Donat Casterman longeant le Jardin de la Reine aux mêmes modes doux, et dévier le trafic automobile vers les rues des Roctiers et François-Joseph Peterinck.

Quelques visuels du projet

pont des trous vu depuis le quai des Salines (rive gauche)pont des trous vue sur la coursive

 

Le périmètre d'intervention

plan phase 4 scaldistournai

Pont des Trous : rétroactes 

  • 2009 - Le principe de la modification des arches (et non d’un petit ou grand contournement) est ratifié par le Conseil communal et le Gouvernement wallon.

  • 20 septembre 2013 - Parmi 4 options architecturales suggérées, le Collège communal retient l’option contemporaine « résille métallique »

  • Avril 2015 - Le Conseil communal décide de lancer une consultation populaire sur 2 options (résille et pierre)

  • 25 octobre 2015 - La consultation populaire se tient : le taux de participation atteint 19,75% et 78% des votants choisissent l’option « pierre et rythme ternaire »

  • 26 octobre 2015 - Le Conseil communal, à l'unanimité, « prend acte que le choix des Tournaisiens s'est porté sur la pierre et un rythme ternaire des arches du Pont des Trous ». A la majorité de ses membres, le Conseil marque son souhait « que le projet actuel en pierre soit revu pour le porter vers l’excellence en organisant un concours international qui exalte la pierre, tout en étant attentif aux règles de cofinancement européen. »

  • Mars-Juin 2016 - Faute de temps suffisant pour mettre en place un concours d’architecture, la Ville missionne un bureau de consultance pour organiser des Ateliers participatifs « Au tour du Pont ». Ils se réuniront à 12 reprises. Le SPW n’y sera pas présent.

  • 2 juin 2016 - Le Comité de pilotage d’Autour du Pont se prononce pour l’option privilégiant trois voûtes en pierre avec arc brisé, sans terrasse supérieure (au lieu des solutions du « vide » ou d’un portique contemporain).

  • 27 juin 2016 - Le Conseil communal décide à l’unanimité « d’adresser au Ministre Maxime Prévot le choix final de l’esquisse pour la transformation du Pont des Trous et de l’aménagement de ses abords, retenue par le Comité de pilotage issu du processus participatif « Au tour du Pont », mis en place dans la foulée de la consultation populaire du 25 octobre 2015 ». Cette esquisse fait clairement mention d’une arche centrale dimensionnée à 17 mètres…

  • Novembre 2017 - Le SPW introduit une nouvelle demande de permis pour la seule phase 4 (dont vous pouvez retrouver les détails sur cette page), sur base d'un projet rectifié et tenant compte des nouvelles options choisies au terme des ateliers participatifs. La décision du fonctionnaire délégué est attendue pour le printemps 2019. 

  • Juin 2019 – Le Fonctionnaire délégué octroie le permis d’urbanisme pour la phase 4. Les travaux de déconstruction des trois arches du Pont des Trous sont programmés pour la fin du mois de juillet.

  • 29 juillet 2019 – Les travaux de déconstruction des arches du Pont des Trous débutent et s’achèvent au terme de 5 week-ends, fin septembre.

  • Septembre 2019 – L’esquisse de reconstruction des arches et de la coursive est présentée, le cahier de charges est bouclé et l’appel d’offres en vue de l’attribution du marché de travaux est lancé. Les fouilles archéologiques sont entamées sur place. 

#myfutureistournai