Un lieu de vie autour du Pont des Trous

Tournai vous vers l’Escaut

Elargissez votre vision du fleuve

Vous allez revivre en bord d’Escaut

Les plans de reconstruction de la partie centrale du Pont des Trous sont finalisés. Les arches et la coursive seront rebâties dans le plus grand respect de l’architecture préexistante et des conditions émises au permis d’urbanisme, en réutilisant près de 25% des pierres issues de la déconstruction, mais aussi des pierres neuves qui seront taillées à la carrière de Gore (Andenne). Le marché de travaux sera lancé dans quelques jours. Le chantier, mené en parallèle avec le réaménagement complet des abords de l’édifice, durera 18 mois, jusqu’à fin 2021.

Ce vendredi 30 août débutera la première des quatre phases de démolition de l’ancien mur de quai Saint-Brice (la zone en rouge sur le plan ci-dessus). Les opérations sont planifiées pour durer 4 fois 4 jours, concentrés autour des 4 premiers week-ends de septembre. La démolition de l’ancien mur de quai en béton (avec parement de moellons en pierre bleue) sera réalisée depuis l’eau, par une grue sur ponton. Les gravats seront évacués par barge et donc par voie d’eau également.

Une semaine sera nécessaire pour assurer la pose de la couche de finition sur le tablier du pont-à-Ponts, à partir de ce vendredi 16 août. La circulation automobile sera déviée tandis que les piétons pourront toujours emprunter le pont durant cette semaine de travaux. L’objectif, selon la météo, reste de rouvrir le pont dans les deux sens de circulation à compter du lundi 26 août. Plus d'informations dans ce communiqué.

Au delà de l'émotion liée au démontage des arches du Pont de Trous, et à l'attachement symbolique légitime à l'édifice, il semble subsister beaucoup d'incompréhensions sur la technique employée sur le chantier entamé ce vendredi matin.

Les travaux de la phase 4 du chantier débuteront ce vendredi 2 août par la déconstruction des arches du Pont des Trous, en vue de leur reconstruction dans une épure médiévale, offrant une largeur et une hauteur navigables plus importantes sous l'arche centrale. Vous trouverez tous les détails sur ces opérations dans le document à télécharger ici.

Conformément à la délivrance du permis pour la déconstruction des arches du Pont des Trous et à la procédure établie, les ouvriers ont commencé ce mardi à désassembler les derniers éléments présents sur la coursive du Pont des Trous.

Le projet du réaménagement du Pont des Trous et de ses abords vient de connaître une avancée. En effet, le Fonctionnaire délégué a délivré ce 27 juin le permis d’urbanisme, suite à la demande que le SPW Mobilité et Infrastructures avait introduite en novembre 2017. Les travaux de déconstruction des arches du Pont des Trous devraient démarrer dès la fin du mois de juillet prochain. Quant à leur reconstruction, celle-ci devra respecter l’aspect médiéval actuel du Pont des Trous.

Les dernières opérations permettant la reprise d’une circulation dans les deux sens sur le pont-à-Ponts vont se dérouler cet été. Elles concernent principalement la réalisation des deux travées d’approche (les deux zones de voirie situées de part et d’autre du tablier métallique proprement dit), la mise en place de la promenade piétonne côté aval du pont, et le revêtement final de la voirie sur ce dernier.

Vous trouverez des informations détaillées dans ce communiqué de presse

L’opération de mise en tension du tablier métallique du pont-à-Ponts devra se prolonger et la réouverture de la circulation (en demi-voirie) se voit repoussée au samedi 30 mars, 6h, soit à temps pour les cortèges du Carnaval de Tournai ! La météo a en effet ralenti la manœuvre et le SPW souhaite pouvoir garantir une solidité optimale de l’ouvrage.

L’opération de mise en tension du tablier métallique du pont-à-Pont sera réalisée entre les lundis 11 et 25 mars. Ces travaux, cruciaux pour la stabilité à long terme du nouveau pont, nécessiteront une coupure complète de la circulation. Les lignes TEC seront réorganisées, tandis que les piétons devront réemprunter la passerelle provisoire qui jouxte le pont. Les sociétés concessionnaires d’impétrants interviendront dans la foulée, à partir du 1er avril, pour réintégrer leurs câblages dans les gaines prévues à cet effet dans le pont, avec d'autres mesures de circulation.

#myfutureistournai