Un lieu de vie autour du Pont des Trous

Tournai vous vers l’Escaut

Elargissez votre vision du fleuve

Vous allez revivre en bord d’Escaut

Le permis a été délivré pour la phase 4 : la déconstruction du pont est prévue fin juillet

Catégories

Le projet du réaménagement du Pont des Trous et de ses abords vient de connaître une avancée. En effet, le Fonctionnaire délégué a délivré ce 27 juin le permis d’urbanisme, suite à la demande que le SPW Mobilité et Infrastructures avait introduite en novembre 2017. Les travaux de déconstruction des arches du Pont des Trous devraient démarrer dès la fin du mois de juillet prochain. Quant à leur reconstruction, celle-ci devra respecter l’aspect médiéval actuel du Pont des Trous.

Un cheminement administratif long de 19 mois vient de s’achever pour le Pont des Trous et le quartier qui l’environne. La porte d’eau médiévale, visée par les travaux d’aménagement du Haut-Escaut et de modernisation de la traversée de Tournai (dans le cadre du projet européen Seine-Escaut), va connaître une reconfiguration majeure dans les prochains mois. Ces travaux sont rendus nécessaires puisque l’arche centrale ne peut laisser passer, en l’état, les péniches standardisées de classe Va (110m x 11,4m, avec 7 mètres de hauteur libre).

Ce 27 juin, le Fonctionnaire délégué a délivré le permis d’urbanisme qui permettra de réaliser la phase 4 du chantier de modernisation de la traversée de Tournai. Cette quatrième phase de travaux concerne la reconfiguration des trois arches du Pont des Trous et l’aménagement de ses abords, à savoir la revitalisation d’un vaste périmètre incluant une partie des quais des Vicinaux, Andreï Sakharov et Donat Casterman, mais aussi du pont Delwart et du Jardin de la Reine. Un espace dans lequel à terme, la flânerie et la détente en bord de fleuve seront privilégiées puisque la volonté était également de rapprocher les citoyens de l’Escaut, tout en remettant en valeur l’édifice classé.

Le permis d’urbanisme reprend donc les aménagements prévus pour les deux rives du quartier du Pont des Trous et le pont Delwart, aménagements qui faisaient d’ailleurs l’unanimité. Par ailleurs, comme le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire l’avait laissé entendre en mars dernier, avant de remettre sa décision, le Fonctionnaire délégué a bien pris en compte les avis des différentes instances concernées par le projet ainsi que la sensibilité exprimée par les défenseurs du patrimoine.

Le permis autorise dès lors la déconstruction des arches de la porte d’eau, et leur reconstruction en vue de l’augmentation du gabarit navigable, afin d’atteindre 12,5m de largeur et 7m de tirant d’air sous l’arche centrale.

Résumé dans ses principales contraintes, le permis impose une reconstruction selon les principes suivants :

  • Respect des contraintes patrimoniales et du rythme ternaire des arches ;
  • Maintien du caractère médiéval de l’architecture ;
  • Reconstruction d’une arche centrale homothétique à l’existante, libérant un gabarit de 12.5m par 7 m selon le schéma joint ci-dessous, et maintien de la largeur de la coursive existante ;
  • Récupération et réutilisation autant que possible des pierres existantes ;
  • Placement de lisses de guidage avec un alignement droit de 25m en amont et en aval de l’ouvrage.

Le SPW Mobilité & Infrastructures va donner instruction aux entreprises d’entamer dès que possible la déconstruction des arches du Pont des Trous.

L’analyse du permis et la finalisation des procédures à établir avant la mise en place du chantier permettent de confirmer le démarrage de cette partie des travaux au lundi 29 juillet prochain. Les travaux de déconstruction nécessiteront par ailleurs une coupure complète de la navigation les 2, 3, 4 et 5 août.

Afin de respecter tant les contraintes du permis (dont la réutilisation, selon leur état, des pierres) et le caractère classé et emblématique de l’ouvrage, de nombreuses précautions seront prises lors des opérations de déconstruction.

D’ici à la mi-juillet, le SPW communiquera d’ailleurs avec plus de détails sur le contenu et l’échelonnement des opérations prévues pour cette déconstruction, et sur les autres opérations qui mèneront jusqu’au terme de la phase 4 de ce chantier.

Retour à la liste
#myfutureistournai